Le CREPS à l'heure de Rio

Le mardi 17 et le jeudi 19 mai seront de grands jours pour les 942 élèves des 44 classes de CM1 et CM2 des 24 établissements scolaires du bassin de Vichy. En effet, ces derniers vont participer à leurs propres jeux olympiques, organisés de toutes pièces depuis 3 ans par leurs soins et ceux de leurs professeurs.

Le projet a débuté dès la rentrée scolaire de 2013 et a pour objectif de réunir un maximum d’établissements sur un projet commun de 3 ans, aboutissant sur une semaine sportive « Olympique ». Ses objectifs premiers sont tant sportifs que culturels : développer l’esprit de compétition des élèves tout en leur apprenant à accepter la défaite… De plus, il va permettre de concilier plaisir lié au projet et travail scolaire dans les différentes matières (calculs des distances en mathématiques, la connaissance du corps humain en sciences, les valeurs Olympiques et les notions de victoires et défaites en éducation morale et civique…). De plus, dans notre société où la montée de l’individualisme est fortement présente, des projets comme celui-ci en sont des remèdes en tous points.

De même, il a aussi pour but d’accroitre l’ouverture d’esprit des élèves à de différentes cultures comme la Grèce antique (liée au JO) ou les arts amérindiens. Ce dernier thème sera le point phare du village Olympique qui évoluera dans toute l’enceinte du CREPS, arboré par des compositions réalisées par les classes elles-mêmes (comme les médailles récompensant les victoires d’épreuves dans les sports collectifs seulement). En dehors de la compétition, les élèves pourront déambuler dans ce village Olympique au milieu de stands découvertes tels qu’un stand nutrition en coopération avec le Pôle Médical Sportif.

Pour l’organisation de cet évènement, des accords ont été trouvés entre le CREPS et les différents intervenants et une convention a été signée. Les écoles vont pouvoir profiter d’un complexe sportif satisfaisant leurs besoins et d’une équipe d’animateurs sportifs en cours de formation.

Pour la compétition, chaque classe sera composée de différents groupes qui seront assimilés à des équipes, puis chacune de ces classes choisira une nation qu’elle représentera symboliquement. Durant les trois précédentes années, les différentes classes se sont alors essayées aux différentes activités et épreuves qui feront partie intégrante du programme de leur JO : l’athlétisme, la lutte, mais aussi plusieurs sports collectifs comme le football, le handball ou encore le basket-ball. En complément de ces épreuves « obligatoires », chaque équipe devra décider collectivement d’un sport « découverte » auquel ils prendront part tel que le golf, la pétanque et autres jeux traditionnels... Un choix de système basé sur l’élimination a été préféré pour approcher la réalité de compétition des JO tout en permettant de transmettre aux élèves l’acceptation de la défaite et l’appréciation de la victoire.

Les organisateurs ne savent pas encore s’ils donneront suite à ce projet avec de nouveaux élèves en préparation des JO 2020 de Tokyo, en attendant, laissons les profiter de cette semaine magique, préparée depuis plus de 3 ans. Place au sport !

(article rédigé par Nicolas Le Hir, stagiaire au service communication du CREPS)

Informations supplémentaires